Une enfance passée, des émotions rangées dans les souvenirs.

Un retour vingt ans plus tard, des émotions retrouvées, une maison oubliée...

C’était un lieu de rendez-vous familial.

Pourtant personne ne me semblait réellement attaché à cette maison qui abritait pourtant tant de souvenirs. Personne ne semblait vouloir empêcher la vente.

Sans doute étaient-ils tous plus réalistes que moi qui réalisais que mon enfance s’en allait, trop tôt à mon goût.  Cette maison vendue marquait la fin d’une  époque.

Mais nous sommes tous là. Nous ne l’avons jamais quittée. Certains pourtant ne la reverront plus jamais.


*

A past childhood., some hidden feelings.

A come back tawenty year later, some recalled feelings, a forgotten house...

It was a family meeting place.

But no one seemed to be really fond of this house which represented to me so many nice moments. No one seemd to be willing to stop the sale.

They were without any doubt more realistic that I was who was realizing that my childhood was fading away, too early according to me. The sale of this house showed the end of an era.

But we are all here. We never left the place. Although some of us we’ll never see it again... 

Une maison en souvenir - Souvenir of a house

Bénédite Topuz